Dans le Jardin des mots

Poésie et prose, prose et poésie, au gré des mots, au fil du temps…

– La peinture de Monique-Marie Ihry : Philippe Lemoine

 

« Peintre, romancière, poète, la peinture de Monique-Marie Ihry, picturale mais actuelle, moderne, nous raconte des fragments, des instants de vie imprimés dont elle nous fait confidence. Chacun de ses portraits symbolise une héroïne qui, librement, nous révèle sa féminité.

Pour l’artiste, le dessin est le fondement de la création. Le sujet doit être identifiable au premier coup d’œil. Lignes et formes subjectives le posent dans l’espace. Les perspectives lui donnent la juste profondeur et semblent l’animer. Le noir, le banc, alliés au monochrome défragmentent la lumière. Les touches de couleur, discrètes, précises, justement positionnées sur la toile, ajoutent à la perception un certain relief. De l’œuvre émane un esthétisme, singulier, mystérieux. L’intériorité se révèle, interpelle nos fantasmes, nous charme et nous ouvre les portes du rêve…

La matière de Monique-Marie Ihry est la sensualité. Elle nous en transmet l’impalpable essence. Ses portraits sont des hymnes à la femme dont elle revendique la liberté d’être.

Ses chaussons possèdent la poésie, la grâce, la délicatesse des danseuses. Ils en expriment l’élégance, la souplesse, le mouvement autant que la beauté. Sous les pinceaux de Monique-Marie Ihry les arts, danse et peinture, trouvent résonnance…

Huiles et pastels, compositions équilibrées, couleurs complémentaires, joyeuses, d’une grande finesse, ses bouquets touchent à la perfection. Mis en perspective, en valeur par les fonds travaillés, harmonieux, ils sont des enluminures colorées. On en devine le soyeux des pétales, le parfum des fleurs ; chacun d’eux est une fête, un petit bonheur, une ode à la douceur de vivre…

Peintre d’une expression sensitive touchant l’impalpable, femme jusqu’au bout des ongles, délicate, rêveuse, amoureuse, tout autant que femme libre, indépendante, revendiquant sa sensualité à fleur d’âme, l’artiste, en filigrane nous dévoile sa dualité ; le résultat est étonnant. Éveilleuse d’émotions, Monique-Marie Ihry est une ensorceleuse. Elle nous convie au voyage intimiste et, avec talent, nous dévoile sa beauté intérieure… »

 

Philippe Lemoine

Président des Mille-Poètes en Méditerranée

flor IV  60 80

Flor IV  (2014) – Huile sur toile 60/80 cm -

(2ème Prix de peinture figurative au Salon des artistes de Thau (2014)

* * * * * * * * * *

Exposition intitulée : Portraits choisis

Lieu : Médiathèque de Capestang (34310)

Dates : du 21 février au 21 mars 2014

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour