Dans le Jardin des mots

M a i s…

Classé dans : Extraits de recueils de poésie de l'auteure,poèmes d'amour,Poèmes en français — 7 novembre, 2021 @ 14 02 35 113511

clothilde 55  46

Mais…

Mon cœur ce matin épanche

sa rose mélancolie.

C’est dimanche, c’est certain,

           un jour où tout se pose

où chacun fait une pause… Mais.

L’automne a décidé de déposer

lui aussi ses valises

dans les allées du jardin de l’espérance,

et je sais que plus jamais tu ne reviendras

au temps des cerises

fouler avec moi le grand jardin

des nobles insouciances…

Tu es parti un beau matin,

un dimanche précisément,

ce jour où sur les branches désormais

se balancent les dernières feuilles,

où même le ciel s’effeuille

en gris nuages émasculés

éjaculant de longues gouttes infécondes

sur l’onde de mon cœur abandonné

à cette longue et désespérante habitude

te t’attendre, de t’attendre, en vain,

sans fin…

C’est dimanche et c’est l’automne

pour qui sait la vie ô combien monotone

au cœur mutilé privé de son jumeau,

livré aux inexorables maux

d’une solitude pérennisée.

Mon cœur ce matin épanche sa lente mélancolie,

et sur la blonde robe élimée de notre chêne,

au grand pré de nos jeunes années d’insouciance,

sur ce banc où jadis nous faisions rimer

rêves, poèmes et vie de bohème,

l’automne chagrin peu à peu s’effeuille

désespérément,

dans le matin jonché de feuilles

d’ambre et de brune mélancolie.

Il n’est plus que ce « je t’aime »

logé au nid des âmes errantes

dans le vague d’un ciel de brume langueur,

dans la désespérante attente d’un renouveau

au printemps des cœurs sereins

où tout revient et rien ne semble se perdre

dans le lointain, définitivement…

© Monique-Marie Ihry  – 3 octobre 2021  -

(toile de l’auteure intitulée « Clothilde » (2015) – huile sur toile 55 x 46 cm -)

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour