Dans le Jardin des mots

Archive pour le 4 septembre, 2021

L’amer des grands fonds

Posté : 4 septembre, 2021 @ 4:12 dans Extraits de recueils de poésie de l'auteure, Poèmes en français | Pas de commentaires »

Adieu  48 56 cm mm ihry

L’amer des grands fonds

 

Mon cœur s’est réfugié au berceau de la mer

afin d’oublier du passé le tourment.

Mais dans le puits obscur de cet antre liquide,

il se retrouva sur une couche de boue,

collé bien malgré lui, maculé jusqu’au cou,

sans espoir d’émerger pour rejoindre le présent.

Les déesses vagues, au-dessus de sa tête,

rivalisaient de leur écume dentelle

dont les chevelures blanches ensemble déployées,

ballottées par l’onde paressaient au soleil

sans se soucier de l’être par la fange encerclé.

Dans le vase de la mer, des poissons indifférents

naviguaient en silence picorant ici et là

sur algue, une conque, sur mon âme un regret.

Puis soudain, j’aperçus une paire de rames

encadrant une barque à la coque vermeille,

écartant la dentelle de la robe océane

à la veine recherche d’un cœur désespéré

venu se réfugier dans l’azur infini.

Mais au fond de l’amer, il n’y eut pas d’écho,

car les mots prisonniers se noyèrent aussitôt

entraînant mes espoirs vers l’amer des grands fonds.

Les rames disparurent emportant le vermeil

d’un possible salut. Repus, les poissons

repartirent en chœur picorer d’autres lieux,

abandonnant le cœur au présent d’un oubli

dans le puits de l’âme englouti pour toujours…

 

© Monique-Marie Ihry  – 26 février 2021  -

Toile de l’auteure intitulée « Adieu » – huile sur toile 46 x 55 cm -

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour