Dans le Jardin des mots

Archive pour mars, 2021

Depuis la nuit des temps

Posté : 28 mars, 2021 @ 3:27 dans Extraits de recueils de poésie de l'auteure, Poèmes en français | Pas de commentaires »

dolores

Depuis la nuit des temps

La mer déploie la chevelure diffuse

de ses vagues

sur le turquoise de sa robe

qui ondule, danse, avance

vers le sable de la plage,

délaissant au passage

une dentelle accrochée à son blanc jupon.

Elle s’attarde un peu sur le sable

avant de repartir flirter vers l’horizon,

le volant froissé, la jupe relevée

vers sa poitrine haletante,

se lovant à la houle,

ondulant de ses vagues serpentines

sous la caresse diamantine du vent

dans une azure pâmoison.

Comblée, plus belle que jamais,

elle revient déployer sa robe

de gitane sur le vague des pensées

qui vont et viennent, comme elle,

sur la plage des cœurs offerts

aux délicieux caprices d’Éole,

dans un fandango endiablé et fougueux

que seule la mer sait orchestrer

depuis la nuit des temps…

© Monique-Marie Ihry  – 5 mars 2021  -

Liberté

Posté : 25 mars, 2021 @ 12:14 dans Extraits de recueils de poésie de l'auteure, Poèmes en français | Pas de commentaires »

COUVERTURE 1ere UN PRINTEMPS ASSASSIN

Liberté

 

Envie de sortir,

de prendre ma voiture et de voir défiler les arbres,

regarder les vignes enfanter leurs jeunes feuilles,

m’éblouir de ce camaïeu de verts ensoleillés

que la nature nous offre sur l’autel consacré du printemps,

m’étourdir du chant des oiseaux, de leurs trilles enjoués,

de la symphonie des fleurs dans les champs,

et renaître à l’espoir, ne serait-ce qu’une seule heure,

quelques minutes de vie en prenant le risque

de tomber malade. Peu m’importe !

La sixième semaine de confinement s’épuise

et je me meurs de cette non-liberté qui pourtant

me délivre le choix d’écrire à ma guise.

C’est ainsi, qu’on se le dise, je désire sortir,

m’éblouir, m’enivrer de printemps,

des arbres et des fleurs,

aller jusqu’à mourir allongée dans un champ

au milieu des herbes et des fleurs,

ne serait-ce qu’un instant, bercée par le chant

de la nature et, sereine m’endormir,

dans une paix recouvrée,

au pays de mes rêves et de l’impossible,

loin de cette cruelle réalité

qui tue sans pitié les êtres que l’on aime

et nous plonge dans la lie de la peine

où je m’enlise aujourd’hui,

loin de mes chers enfants

qui luttent courageusement de leur côté

contre le cruel ennemi de leur vie…

 

© Monique-Marie IHRY  – avril 2020 -

Extrait du recueil de poésie  » Un printemps assassin  » écrit lors du 1er confinement et paru fin décembre 2020 chez  Cap de l’Étang Éditions

COUVERTURE 31 octobre UN PRINTEMPS ASSASSIN, pandémie-page001 (2)

Règlement du 8ème concours de Poésie et de Textes courts AMAVICA 2021

Posté : 6 mars, 2021 @ 6:04 dans CONCOURS | Pas de commentaires »

Règlement du 8ème Grand Concours International de Poésie et de textes courts AMAVICA 2021

en collaboration avec les Mille-Poètes en Méditerranée

ooO0Ooo

Article 1 : Le concours est organisé par l’association AMAVICA en partenariat avec Les Mille-Poètes en Méditerranée. Il s’adresse à toute personne adulte d’expression française.

Article 2 : Cette année, le thème choisi est « Le chemin » (cheminer, cheminement de pensée…)

Article 3 : Le concours est ouvert du 1er novembre 2020 au 2 mai 2021.

Article 4 : Toutes les formes sont acceptées (poésie classique, poésie néoclassique, vers libres, poésie libérée, prose poétique, acrostiche, paroles de chanson, slam, conte court, petite nouvelle, haïku, tanka). La forme retenue devra obligatoirement être indiquée sur chaque exemplaire en haut et à gauche de la page. Si cette consigne n’est pas respectée, le texte sera obligatoirement éliminé. Tous les textes envoyés devront avoir obligatoirement un titre. En ce qui concerne les poèmes, les participants pourront se référer aux bons ouvrages de versification française ou aux remarques émanant de notre jury et publiées en annexe*.

Article 5 : Les textes envoyés n’auront jamais été primés auparavant.

Article 6 : La participation au Grand Prix AMAVICA 2020 est de 15 €. Le nombre de textes par envoi et par candidat est limité à 4. Toutefois, si un candidat désire nous en faire parvenir un nombre supérieur, il devra s’acquitter à chaque fois d’une somme de 10 € pour 4 textes supplémentaires soit de 1 à 4 textes : 15 €, puis de 5 à 8 textes : 15 € + (1 x 10 €) = 25 €, de 9 à 12 textes : 15 € + (2 x 10 €) = 35 €, etc.

Ce tarif est valable pour les participants appartenant à la Communauté européenne. Pour les candidats francophones hors Communauté européenne, le tarif sera de 1 € pour 4 textes, 3 € pour 5 à 8 textes, 5 € pour 9 à 12 textes réglable(s) uniquement en ligne sur le site AMAVICA :

Merci de nous fournir un justificatif de domicile si vous êtes concerné par ce dernier cas.

Article 7, présentation :

Le texte portera un titre et sera dactylographié. Il ne pourra en aucune façon excéder 30 vers, 30 lignes ou 1 page. Il sera rédigé en police 14 au recto d’une page d’un format A4, et ce en quatre exemplaires. Tous les écrits dépassant 30 vers, 30 lignes ou plus d’une page ne pourront pas être pris en compte par le jury.

Article 8, à l’issue du concours, seront décernés :

  • le Grand Prix de la Communauté de Communes Sud-Hérault,
  • le Prix de la Francophonie,
  • ainsi que cinq autres Prix. Le jury s’accorde le droit d’en modifier le nombre en fonction de la qualité des textes reçus.

Article 9 :

Dans la mesure où nous déciderions de publier une anthologie avec les textes reçus, toute participation au concours vaut autorisation de publication.

Article 10, anonymat :

  • En haut à gauche de chaque page de texte, il conviendra d’indiquer la FORME choisie.
  • En haut à droite, inscrire 3 lettres en majuscules et 2 chiffres qui serviront de CODE (exemple ABC 12).
  • Dans le but de respecter le plus strict anonymat, aucun signe distinctif ne doit figurer sur le texte ou sur la page.
Envoi par courrier (France uniquement) Envoi par Internet (tous pays)
  Joindre dans une enveloppe une feuille indiquant : vos NOM, PRÉNOM et ADRESSE POSTALE, votre adresse MAIL, votre CODE, la FORME RETENUE ainsi que les TITRES de vos textes. Sur cette ENVELOPPE cachetée, vous indiquerez seulement votre CODE sans apposer d’autres indications.Ajouter 2 enveloppes timbrées à votre adresse postale afin de recevoir le palmarès et le règlement du prochain concours.Joindre votre paiement d’un montant correspondant au nombre de textes envoyés (voir l’article 6 du règlement). Par exemple : un montant de 15 euros pour l’envoi de 4 documents si vous faites partie de la Communauté européenne. Pour la France, ce paiement peut se faire via un chèque d’un montant correspondant, à l’ordre d’AMAVICA, ou par paiement en ligne sur le site AMAVICA. Vous pouvez expédier le tout (textes et paiement) dans une enveloppe assez grande pour ne pas plier les textes outre mesure, affranchie à l’adresse suivante : AMAVICA Concours de Poésie et de Textes courts 13, Rue du Château, 34310 CAPESTANG (France)   Créer un fichier contenant : sur la première page, votre CODE personnel, la FORME RETENUE, les TITRES de vos textes, votre adresse MAIL et votre ADRESSE POSTALE, sans apposer d’autres indications.Payer en ligne sur le site : https://amavica.info/paiement-du-concours-2021/ un montant correspondant au nombre de textes envoyés (voir l’article 6 du règlement). Par exemple : un montant de 15 euros pour l’envoi de 4 documents si vous faites partie de la Communauté européenne. N’oubliez pas de renseigner le CODE de confidentialité choisi pour la participation au concours.Déposer vos textes en pièces jointes sur : https://amavica.info/depot-des-textes-en-ligne-confidentialite-respectee-2/   en n’oubliant pas de reporter ce CODE de confidentialité ainsi que la catégorie précise des textes choisis. Fichier exemple pour le dépôt : https://amavica.info/depot-des-textes-en-ligne/

Article 11 :

  • Votre participation devra nous parvenir au plus tard le 1er mai 2021.
  • Toute candidature ne respectant pas la totalité des consignes ci-dessus ne sera malheureusement pas prise en compte.
  • La participation au concours vaut acceptation de ce règlement.

La présidente du jury

 

*  Quelques remarques faites par les membres de notre jury lors des délibérations de nos précédents concours :

Chaque année, nous remarquons à regret que le non-respect de certaines règles vient malheureusement éliminer des textes qui sont par ailleurs excellents. Prenons l’exemple tout simple d’un poème écrit en Poésie libérée classé par son auteur(e) dans la catégorie Poésie libre, ou bien encore un poème dont la catégorie n’est pas précisée. Il est donc très important de vérifier si vos écrits correspondent en tout point aux attentes du jury.

Par ailleurs, comme il est écrit à l’article 7 de notre règlement, les textes envoyés doivent posséder un titre. Tous les écrits dépassant 30 vers ou 30 lignes ne pourront être pris en compte par le jury.

La Poésie classique est une poésie exigeante devant être écrite dans le strict respect des règles de versification française (métré, alternance, césure, respect de la diérèse…).

Quant à la Poésie néoclassique, seuls quelques rares écarts vis-à-vis de la versification classique sont acceptés, comme un hiatus non dissonant, quelques rimes singulier/pluriel. Un alexandrin de 13 pieds devient éliminatoire.

Pour ce qui est de la Poésie libre, la rime est de mise, le nombre de pieds est variable. En revanche, la Poésie libérée est en somme une poésie « libérée » de contraintes, tant sur le plan de la longueur des vers que sur l’obligation de rimer. Cependant, le rythme, la musicalité, l’émotion deviennent des éléments essentiels à la qualité de cette écriture.

La Prose poétique ou poème en prose est un texte formant une unité non versifiée ni rimée, mais ayant recours à d’autres procédés comme la métaphore, l’anaphore, l’oxymore, l’allitération, l’assonance… Sont également pris en compte en tant que gage de qualité, le rythme et la musicalité.

Le Haïku répond à des obligations strictes auxquelles il faut se conformer impérativement (métré, chute…). Il en va de même pour le récit, le conte, la fable et la nouvelle, dont l’importance de la « chute » est à souligner par exemple.

* * *

 

Les inscriptions sont closes. Les textes reçus ont été transmis aux membres du jury. Le palmarès sera communiqué début septembre 2021. La remise des prix aura lieu en automne.

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour