Dans le Jardin des mots

A balazos (D’une balle)

A balazos 

Nos metimos en la noche

y nos sentamos a esperar.

Lo que fue no volverá a ser,

fueron abatidos a balazos

y, ya no son…

Sólo

nos queda

el recuerdo y el dolor,

el recuerdo y el amor

caído.

© Monique-Marie Ihry  – 25.05.2018

 soldat ange

D’une balle 

 

Nous nous sommes assis

à attendre sur le seuil de la nuit.

Ce qui fut ne sera plus,

ils furent abattus d’une balle

et ne sont plus.

Seul nous reste

le souvenir et la douleur,

le souvenir et l’amour

déchu.

 

© Monique-Marie Ihry  – 25 juin 2018

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour