Dans le Jardin des mots

De velours et de moire

Classé dans : Extraits de recueils de poésie de l'auteure,poèmes d'amour,Poèmes en français — 8 juillet, 2018 @ 12 12 28 07287

DELICES 28

 

Elle avait des yeux de velours et de moire,

de ceux dont on rêve, de ceux dont on se meurt

lorsqu’ils vous ignorent ou bien se font charmeurs ;

elle était à la fois douce et contradictoire.

De velours elle avait le souffle de l’espoir,

de la moire elle était le brillant enjôleur.

Elle était parfois grave, tantôt tendre ou pleurs

et vivait tour à tour de vie à exutoire.

Le jour la magnifiait, la nuit la meurtrissait,

l’aube la transcendait jusqu’à la fin du jour

et puis s’étiolait sa robe de ballet

lorsque le soir faisait triompher sans atours

l’espoir de voir venir à elle l’harmonie

qui la comblerait d’un impossible infini…

 

©  Monique-Marie Ihry    -  17 février 2013  -

(Extrait du recueil de poésie illustré  » Délices « , Cap de l’Étang Éditions, 2018

Illustration de l’auteure – encre de Chine)

COUV délices II

Contact : mm.ihry@gmail.com

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour