Dans le Jardin des mots

« Jardin du souvenir », poème commenté par le Pr. Mohamed Salah Ben Amor

 

rose et jasmin

 

 

Il y a dans le grand livre du souvenir

inscrit en filigrane délicat ton nom,

à ses côtés, en lettres brodées, ton prénom

y figure posé sur l’aile d’un soupir.

Il y a dans ce long poème, nos sourires,

ces jours bleus, ces étangs, ces hôtels de renom,

ces déserts fleuris, ces forêts, ce cabanon

à l’orée du lac où le jour vient s’assoupir.

Il y a sur la plage où l’horizon se meurt

les empreintes laissées par ces deux promeneurs

lisant leurs rêves sur les versets de demain.

Sur la page où éclosent nos rires

il et un jardin où des roses sur un parchemin

viennent en doux murmures nos deux âmes fleurir…

 

© Monique-Marie Ihry – 6 avril 2011 -

* * *

« Grâce à ses capacités imaginatives peu communes, la poétesse creuse très profondément dans sa mémoire affective pour y puiser des réminiscences chargées de regret et de nostalgie. Et ce voyage à travers le temps subjectif l’amène à se promener dans des lieux inoubliables (étangs hôtels de renom déserts fleuris forêts cabanon lac  plage  jardin) en compagnie de son bien-aimé parti définitivement vers l’au-delà et du lecteur qui se trouve émerveillé par tant de sensibilité et de délicatesse.

Merci Monique-Marie pour ce nouveau joyau ! »

 

Mohamed Salah Ben Amor

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour