Dans le Jardin des mots

Calligramme 17

encre 17 (2)

 

 

Effeuiller de mes mains

un à un

ces pétales de lune

dansant, virevoltant

dans la nuit brune,

pour savoir enfin

si tu m’aimes

beaucoup, à la folie

ou ne serait-ce qu’un peu.

Cueillir cette fleur lumineuse

suspendue dans la nuit

et la garder sur mon cœur

longtemps et doucement posée

dans l’heureuse attente

d’un signe,

un signe infime de toi

mon amour !

 

© Monique-Marie Ihry  

 

Extrait de  » À l’encre sur ma peau « , un dialogue poétique entre deux êtres énamourés (Paul et Alba), recueil en vente sur amazon.fr

COUV A L ENCRE SUR MA PEAU

2 commentaires »

  1. Vasil saint claar dit :

    J’aime toujours autant ce que tu fais…!

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour