Dans le Jardin des mots

Archive pour décembre, 2016

Lectures de poésie mondiale par le Professeur Mohamed Salah Ben Amor

Posté : 30 décembre, 2016 @ 8:00 dans Critique littéraire, Poèmes en français | Pas de commentaires »

lectude de poésie mondiale

Voici le dernier ouvrage publié par le Professeur et critique littéraire tunisien Mohamed Salah Ben Amor. 52 poèmes provenant de poètes appartenant aux 5 continents y sont commentés. J’ai pour ma part le bonheur d’y figurer avec mon poème  » Le chant du cygne « . Merci à lui !
Un très bel ouvrage.

http://online.fliphtml5.com/bmvk/pniu/#p=1

 

 

Sous un soleil de mai

Posté : 2 décembre, 2016 @ 10:02 dans Extraits de recueils de poésie de l'auteure, Poèmes en français | Pas de commentaires »

Paris 23

 

Sous un soleil de mai

 

Tel un oiseau blessé dans un dernier envol

Je m’élance confiant, franchis le dernier col,

Espère redescendre au creux d’une vallée

Là où la guerre enfin s’en est vraiment allée.

Mais mon aile brisée m’arrache un cri d’horreur.

Ce n’est pourtant pas grave. En bas c’est la terreur.

Je pense à tous ces gens qui moururent si jeunes,

Pour eux tout est fini quand des autres déjeunent

Espérant résister à la peur qui les prend,

Espérant profiter en étant transparents

En échappant ainsi à un gilet de bombes…

Et puis je vois passer une blanche colombe.

Mon cœur s’empreint d’espoir. Je suis au dernier col,

Le franchirais-je enfin dans ce dernier envol

Ou reviendrais-je en bas pour ne pas être lâche ?…

J’aperçois la vallée où la beauté se cache.

Je fais un demi-tour et reviens sur mes pas,

En bas c’est la terreur, j’entends sonner le glas.

Mon aile me fait mal mais je vole quand même.

Je m’élance confiant vers tous ces gens que j’aime

Promettant mon soutien, leur parle de l’oiseau

De la colombe blanche, d’Hélène et son fuseau,

De l’espoir qui éclot comme une belle rose,

D’amitiés qui se lient sous les pluies de ventôse,

De la beauté du jour, du charme de la vie

Lorsque règne la joie et que la faux dévie.

 

L’amour est le plus fort soyez-en bien certains.

Il nous promet encor de nombreux lendemains,

Repoussera Satan en-deçà de la Terre,

Évincera sa faux et son grand cimeterre,

Puis nous retrouverons le baiser de la paix

Qui pansera nos cœurs sous un soleil de mai !

 

©  Monique-Marie Ihry – 2 décembre 2015

(Extrait du recueil de poésie « Un monde sans sépulture », illustration de l’auteure)

 

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour