Dans le Jardin des mots

Poésie et prose, prose et poésie, au gré des mots, au fil du temps…

Archive pour mai, 2016

Aux rives du Canal du Midi

Posté : 25 mai, 2016 @ 12:05 dans Extraits de recueils de poésie de l'auteure, Poèmes en français | Pas de commentaires »

Canal du Midi IV Automne 40 x 40 cm

Aux rives du Canal  du Midi 

 

Une barque se pose aux rives du Canal,

L’aube fait une pause et la beauté du monde

Décline son aura dans le jour matinal,

Dans un silence azur tombe une feuille ronde

 

L’automne se balance à la branche menue,

Ballotée par le vent elle enfante une feuille

Qui vole dans les airs puis tombe sur l’eau nue,

C’est la saison jolie où l’aurore s’effeuille

 

Une barque posée aux rives du Canal

Se repose en silence auprès du grand platane,

Sa ligne rouge et verte aux reflets de cristal

Dans la vague de l’eau entame une pavane

 

L’automne se balance à la branche menue,

C’est la saison jolie où l’aurore s’effeuille

Lorsque le vent murmure à l’aube bientôt nue

La chanson des amours et que tombe une feuille

 

©  Monique-Marie Ihry    -  20 mai 2016  -

(toile de l’auteure :  » Canal du Midi IV, Automne  » (2016) – Pastels 40 x 40 cm -)

 

 

Si de l’oiseau

Posté : 11 mai, 2016 @ 12:24 dans Extraits de recueils de poésie de l'auteure, Poèmes en français | Pas de commentaires »

oiseau bleu +

 

Si de l’oiseau  

 

Si de l’oiseau j’avais les ailes

Je m’envolerais vers la lune

Allumerais mille chandelles

Pour illuminer ta nuit brune

 

Si de l’oiseau j’avais le beau

Le plus joli des bleus plumages

Je repeindrais le gris rideau

De la nuit en joyeux ramages

 

Si de l’oiseau j’avais les chants

Je chanterais les ritournelles

Semant ainsi la fleur des champs

Dans le cœur lourd des demoiselles

 

Si de l’oiseau j’avais le beau

L’azur doré de l’océan

Sur mes longues ailes, morbleu

T’emporterais d’un vol géant !

 

Mais je ne suis qu’une poète

Qui rêve de semer la joie

En écrivant des vers de fête

Ces vers chantés rien que pour toi…

 

© Monique-Marie Ihry  -  29 octobre 2014  -

 

Et chavira mon coeur

Posté : 3 mai, 2016 @ 2:53 dans Extraits de recueils de poésie de l'auteure, Poèmes en français | 2 commentaires »

Nikolaï + 41 x 33 cm

 

Et chavira mon cœur

 

Ses yeux paressaient surgir de l’aurore.

Il était beau et semblait… Comment dire ?

Merveilleux.

Mon cœur chavira soudain

Dans les méandres de l’espoir.

Je me voyais côtoyant des chimères,

Voguant sur l’onde de la mer

À cent lieues de mon défunt chagrin.

M’abandonner au vent en ses mains,

Me laisser emporter par la vague

D’un non-retour devint à cet instant

Le mirage d’un possible.

Je m’enfuis en rêve vers cet indicible

Renonçant à ce monde tangible

Poussée par les flots mystérieux

Ayant surgi à la source claire de son regard,

Un jour par hasard où l’aurore brillait

Dans la clairière infinie de ses yeux.

 

©  Monique-Marie Ihry    -  27 août 2015  -

(toile de l’auteure  » Nicolaï « , huile sur toile 41 x 33 cm)

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour