Dans le Jardin des mots

Filent les jours

Classé dans : Prose poétique — 9 juin, 2010 @ 20 08 08 06086

filentlesjoursnoiretblanc.jpg

Filent les jours 

 

Le bateau file au large, filent les jours en marge de notre destinée. Combien de mois, d’années, que d’espoirs surannés à recompter ma peine. La mer, telle une plaine s’étire avec langueur, berce mon triste cœur.

Les vagues à l’infini s’étalent en harmonie. Quelques ondes troublantes voguent en silence, errantes.

Au loin des cormorans plongent dans le courant. Le ciel décline. Des mouettes s’inclinent à la recherche active de nourriture pour leur progéniture.

La nef continue seule à tracer son linceul d’écume dentelée aux tons azalée. Le vent gonfle les voiles qui voguent dans la toile céleste étoilée et la mer s’endort au loin dans un vaste halo d’or.

Tu surgis en silence majestueux, immense. Je m’élance vers toi, me blottis dans tes bras, tire ma révérence à ce monde tangible.

Je frôle l’indicible et te rejoins, enfin !

 

©    Monique-Marie Ihry    - août 2009  -

Tous droits réservés 

 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'ai "meuh" la "lait"cture
| Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour